Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 22:53

Les-iles-vierges 5630Les îles vierges britanniques et Américaines sont très jolies. Les îles ne sont pas très éloignées des unes aux autres, les plages superbes et la mer n’est pas souvent agitée. C’est donc un paradis pour la navigation et pour le snorkeling.

Les démarches sont quant à elles assez pittoresques !...en voici quelques exemples.

Les couleurs de bouées. Un casse tête pour les daltoniens.

Dans les BVI, il y a des bouées. Jusque là rien d’anormal et bien pratique d’ailleurs. Si l’on prend en compte la couleur des  bouées cela se complique.

Sur l’incontournable guide Patuelli, les blanches sont pour la plongée et sur les « regulations » du national park les blanches sont pour tous, le jour et la nuit sauf quand il est noté « à utiliser le jour uniquement ».  Les bleues pour les annexes à priori. Toujours sur le guide, les jaunes pour la plongée mais professionnelle  et sur les « regulations» pour les douanes uniquement sauf si un bateau ne reste que 60 minutes. Dans ce cas et uniquement ce cas, il peut y séjourner 60 min. En tout cas, la bouée jaune sur la photo indique que l’on peut s’y mettre mais pour 3 heures uniquement (180 min).

Sur le guide encore,  les rouges sont pour le jour pour tous mais uniquement pour 90 min et sur les « moorings regulations » pour la plongée (compte tenu de la couleur cela me parait normal). Si vous n’avez pas tout compris c’est normal moi non plus.

Propriétaires ou non. Il vaut mieux avoir son propre bateau c’est moins cher !

Pour les BVI il existe une règle absurde. Elle consiste à faire payer les locataires qui doivent être plus polluants que les propriétaires ! Si vous entrez avec votre bateau,  vous ne payerez que les taxes d’entrée s’élevant à une vingtaine de dollars US. Par contre si vous louez un bateau en plus de cette taxe il va falloir débourser 4 $US/jour/personne ! Pour 10 jours cela fait 20 $ + (4$x4personnesx10) 160= 180 $. Cela doit être pour entretenir les riches propriétés des îles et cela à un nom « le cruising permit ». C’est peut-être la raison pour laquelle les proprios ne payent pas cette taxe !

Visa ou pas visa ? L’arrivée en ferry…

IL faut savoir que si vous arrivez aux US en avion ou bien en ferry vous passez la douane avec scanner, empreintes digitales et photo mais cela s’arrête là. Vous obtenez donc la possibilité de rester aux US pendant trois mois le cachet de la poste faisant fois sur votre passeport.

Par contre si vous venez en bateau,  il vous faut un visa. Pour éviter ce visa vous pouvez prendre soit l’avion, soit le ferry. Nous avons optés pour le ferry qui est un meilleur moyen de transport des BVI aux USVI que l’avion.

Nous avons donc consacré une journée « formalités ». Le matin RDV 15 min avant le départ. On vous demande 5$ US/personne juste pour jouer ! Il parait que ce sont des taxes. Ensuite,  il vous faut payer le ferry, il faut bien que la compagnie fasse des bénéfices. 180$ en moins et hop !! (Rappelez-vous un peu plus haut dans l’article les dollars déjà envolés).

Chaque personne passe sous un portique comme à l’aéroport pour détecter le métal. Les sacs à dos et autres bagages, eux,  ne sont pas fouillés. On nous demande d’enlever notre casquette afin de vérifier qu’il n’y a rien en dessous ainsi que notre ceinture. Aucune personne de la famille ne doit le faire : nous sommes en shorts et tongs !!!

La traversée à 25 nœuds (cela nous change) vers les US est rapide. Et une heure plus tard nous voici à St Thomas. Là il y a une file pour les Américains et une pour les étrangers. Bien sûr nous prenons la mauvaise ! L’accueil est bon. Nous expliquons la situation et après quelques empreintes digitales et photos nous avons le fameux « stamp » sur notre passeport qui nous permet de rester 3 mois sur le territoire Américain. Ensuite les sacs sont passés sous un scanner et pas nous. (Si vous voulez amener des choses aux US il vous suffit de faire un changement lors de la traversée). Dans notre cas nous n’avions rien. Petit tour de la ville sans voir de Mc Do et il est déjà temps de rentrer en Angleterre. Cette fois-ci aucune vérification ! Ni des bagages ni de nous ! Le ferry part avec 2 heures de retard car le passeport du capitaine n’était plus valide ! Ils sont très stricts ces Américains ! De ce côté il n’y a pas de taxes ! Tant mieux ! Arrivons tard le soir à Tortola et retrouvons notre maison flottante.

Ouf un peu de réconfort dans ce monde compliqué.

Au fait n’oubliez pas de mettre le gilet de sauvetage aux enfants (- de 12ans). Il est obligatoire même à bord de l’annexe pour faire 50 mètres. Les adultes, eux doivent les avoir à bord et l’on vous demande de retourner au bateau afin d’aller les chercher.  C’est décidé nous allons quitter ce paradis trop réglementé.

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
<br /> <br /> bonjour à tout l'équipage ce ne fut pas une escale trés intérèssante vous avez passez plus de temps en paprasseries et<br /> surtout à débourser pour tout cela ne donne pas beaucoup envie de rester longtemp dans cet endroit bonne continuation pour le reste de votre voyage<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Maintenant on sait comment faire si on veut jouer au terroriste, la grenade faut pas la mettre tout de suite dans la casquette, faut d'abord la mettre dans le sac et c'est pendant la traversée<br /> qu'on la prend avec soi .....<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre